Natsiq

Baby Seal

Plusieurs espèces de phoques fréquentent les eaux du Nunavut: ce sont les phoques annelés, du Groenland, barbus, à capuchon et communs. L’espèce la plus importante pour les Inuit est sans aucun doute le phoque annelé.

Le phoque annelé doit son nom aux taches claires en forme d’anneaux qui parsèment sa fourrure; le nom scientifique de l’espèce est Pusa hispida  de la famille des Phocidae ( les vrais phoques ou les phoques sans oreilles ) et les Inuit les appellent Natsiq ou Nattiq.

Le phoque annelé fait partie de l’écosystème arctique depuis des millénaires. Ces phoques vivent dans la mer, mais sont surtout associés à la banquise. En fait, ils y maintiennent des trous de respiration, appelés allu ou aglu, qui leur permettent de survivre dans ces eaux couvertes de glace. C’est l’espèce la plus commune en Arctique parmi celles qui ont une répartition circumpolaire.

Natsiq est la plus petite espèce de phoques, les adultes pesant en moyenne entre 50 et 70 kg et ne mesurant pas plus de 1.5 à 1.6 m. Ils peuvent vivre jusqu’à 40 ans et parfois plus. Cette espèce est très bien adaptée à un environnement marin froid. Une épaisse couche de graisse sous leur peau les protège des températures glaciales de l’eau et la grande capacité de transport d’oxygène de leur sang leur permet de plonger pendant de longues périodes à la recherche de leur nourriture.

Le régime des phoques annelés se compose de poissons et d’invertébrés marins, mais principalement de morues arctiques, de crevettes et de mysidacés ( petits crustacés semblables aux crevettes ). Pour se nourrir, ils peuvent plonger à des profondeurs allant jusqu’à 45 m pour des périodes de temps allant jusqu’à 30 min . Pendant la saison libre de glace, les phoques annelés se nourrissent de façon intensive dans le but de reconstituer leurs réserves de graisses.

Après la prise de la glace, les adultes se dirigent vers les zones de glace stable pour y établir leur territoire de reproduction. Les femelles atteignent la maturité sexuelle vers l’âge de 4 ans, tandis que les mâles ne deviennent matures que vers 7 ans. L’accouplement a lieu à la fin du printemps, soit à peu près au temps où les nouveau-nés sont sevrés. La gestation dure de 10 à 11 mois, et les femelles donnent naissance à un seul petit dans une tanière sous la neige. Les femelles creusent ces tanières dans l’amoncellement de neige qui s’accumule au dessus des trous de respiration qu’elles entretiennent dans les zones de glace stable. La protection qu’offrent ces tanières, contre le froid et les prédateurs, varie selon leur épaisseur et leur solidité. L’allaitement dure environ 6 semaines et se termine normalement juste avant la débâcle des glaces. Quand les petits sont sevrés et que la période de reproduction est terminée, les phoques commencent leur mue annuelle, autour du mois de juin. Durant cette période, ils restent sur la banquise à se dorer au soleil.

 

img